jeudi 25 janvier 2018

Haïku

  Les amours ardents
De la menthe religieuse
donnent l'appétit.
---

Le printemps est là
vient ma belle dans mes bras
je t'enlacerai.
---

Ton corps sur mon corps
Dans un enchevetrement
ensemble plus qu'un.
---

Prend moi dans tes liens
Enchainés comme sont les chiens
tu me fais du bien.
---

Enclos dans ses bras
Enfant, sa mère le protège
pour une vie entière.

mercredi 10 janvier 2018

Demain

  Demain, peut être que les hommes comprendront
que leur monde tel qu'ils le font ne tourne pas rond
qu'a force de croire qu'ils ont la vérité
ils ont perdu toute simple humilité

Demain l'argent ne sera plus une valeur
on n'échangera que les choses du cœur
le profit ne sera plus le seul objectif
donner deviendra un geste instinctif

Demain on ne pensera plus à dominer
on se contentera de vivre heureux
que le but n'est pas de culminer
mais de chercher a être généreux

Demain l'homme ne pillera plus sa terre
il maitrisera les énergies nouvelles
celles qui ne tuent pas sa mère
laissant à ses enfants la nature belle

Demain il n'existera ni misère ni sollicitude
personne ne réclamera pour survivre
la vie au contraire sera facile à vivre
partager deviendra une habitude

U n jour peut être ce sera demain
T ous les hommes se tiendront par la main
O n ne sera plus des grands plus des nains
P arceque la différence sera reine
I gnorant la laideur et la peine
E n vivant d'un sang neuf dans nos veines

vendredi 8 décembre 2017

Dehors

  Dehors, dehors il y a la vie
enfermé derrière mes barreaux
je suis privé du vent chaud
le froid pénètre mon envie

L'espoir décline le jour
L'ombre envahit mon ennui
Les couleurs s'estompent, suit
Un mal lancinant et sourd

Cette nuit pleins de cauchemars
surviendront me transportant
dans un monde délirant
fait de démons et cafards

Demain, demain si de nouveau
Je revis l'espoir renaitra
au fil du jour déclinera
Routine de la vie un jour finira

lundi 12 décembre 2016

Orage!

  Des larmes dans l'orage
je reste là, criant ma rage
elle m'a laissé ce soir
seul avec mon désespoir

Le monde était rutilant
les gens beaux et souriant
je marchais dans un rêve
la tête dans les nuages

Elle m'a donné le bonheur
elle vient me le reprendre
elle illuminait mon cœur
le froid vient me le fendre

Un autre brillera à son feu
il rayonnera des ses éclats
demain elle fera un heureux
oubliant à jamais nos ébats

vendredi 3 octobre 2014

Piquou le hérisson

  Piquou le hérisson fait des mathématiques
Mais ce qu'il préfère ce sont les statistiques.
Il passe toute la journée à calculer.
Par les chiffres, il est obnubilé.

Il habite à proximité d'une route.
Il compte donc toutes ces machines bruyantes
passant dans leur couleurs rutilantes.
écrasant ses congénères coûte que coûte.

Julot l'ado est un fou de la vitesse.
Sur son engin à deux roues il va, s'élance.
La peur, ne maitrise pas il s'en balance.
Sa mère, en le voyant partir, stresse.

Un jour Julot il lui arrivera malheur
surtout quand il déchire seul la nuit.
Il sait le peu d'obstacle quand la lune luit
donc il accélère pour toucher le bonheur.

Piquou a longtemps amassé les données.
Parcourir aisément la bande de bitume.
Il ne passera personne cette journée.
Il pourra la traverser sans inquiétude

Julot a atteint sa vitesse infernale.
Il sent la plénitude venir l'envelopper
quand une boule se profile dans ses phares
il ne peut l'éviter en cette heure matinale

Piquou mort, fait partie des statistiques
Il ne savait pas que cette science dite exacte
s'enrichit tous les jours c'est mécanique
il en a fait les frais prenez en acte

Un matin!

  Le monde enfin tournait rond la paix , l'amour et l'espoir demain serait le grand bond l'altruisme et l'amitié au pouv...