vendredi 2 février 2018

Dehors

Dehors, dehors il y a la vie
enfermé derrière mes barreaux
je suis privé du vent chaud
le froid pénètre mon envie

L'espoir décline le jour
L'ombre envahit mon ennui
Les couleurs s'estompent, suit
Un mal lancinant et sourd

Cette nuit pleins de cauchemars
surviendront me transportant
dans un monde délirant
fait de démons et cafards

Demain, demain si de nouveau
Je revis l'espoir renaitra
au fil du jour déclinera
Routine de la vie un jour finira


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dis moi le monde!

Papa, oh papa dis moi le monde pourquoi des personnes sont si dépourvues celui-la allongé par terre dans la rue vieille femme sur le bitu...